PHP-Astux.info

En Root, moussaillon !

Dernière màj : 17-07-2012

Créer son site Web :
Partie 6 - Publicité, Référencement et Statistiques

Sommaire

  1. Créer son site : la définition
  2. Langages de sites
  3. Les logiciels éditeurs de sites
  4. Accessibilité et notions d'ergonomie
  5. Mise en ligne
  6. Publicité, Référencement et Statistiques

6. Publicité et référencement, statistiques

6.1. Généralités

Une question que bien des gens se posent ... Et beaucoup s'en sortent déçus, "mon site n'est pas dans google, comment l'y mettre ?"
Le référencement d'un site est une longue étape, ça ne se fait pas en 3 jours...

Il faut déjà avoir un site bien écrit, sémantiquement parlant, afin de faciliter l'indexation par les moteurs de recherche.
La technique la plus répandue est celle de l'échange de bannières, une autre consiste à s'inscrire sur des annuaires. Elle vaut ce qu'elle vaut.

Il existe bien des référenceurs gratuits, mais la plupart du temps, quand bien même ils annoncent vous référencer dans 400 moteurs de recherche, c'est pour être chez "tartempion.com" dont personne ne connait ni l'url ni la couleur du site, alors quel intérêt ?

Le moteur de Google, pour ne citer que lui, se base sur l'importance des sites (PageRank, PR) : plus il y a de liens qui pointent sur une page, plus cette page est importante, donc plus son PR augmentera. Bien entendu, pour ajouter un peu de fun à tout ça, le "vote" des pages sources vers une cible sera d'autant plus pondéré que les pages sources ont elles-mêmes un PR important ...

Pour bien référencer son site, il faut déjà l'écrire proprement ... Ensuite,il faut avoir un réel contenu pour les visiteurs (je rappelle que les moteurs ne voient pas les images).

Et puis participer à des fora, permet de placer un lien ou 2 ...

ATTENTION : il existe des techniques qui sont bannies par les moteurs de recherches, parce qu'elles entraînent des abus ... Les deux plus courantes sont :

Si vous employez une de ces méthodes, c'est à vos risques et périls ...

6.2. L'autre forme de publicité : rentabilité du site

De plus en plus des liens sponsorisés fleurissent sur les sites Web. Le principe est, somme toute, relativement simple : le webmaster (créateur du site) place ces liens et est rémunéré à hauteur de X centimes d'euros (2 ou 3 en général) par clic sur le lien. Cette technique est très répandue, mais elle n'est efficace que selon 2 facteurs :

Concernant ce dernier point, bien des gens mettent la publicité partout en gros et en plusieurs exemplaires sur leurs sites. Il faut trouver un compromis entre une publicité discrète et une publicité intrusive...

Point de vue statistiques, si on estime que 3% des visiteurs cliquent sur les liens publicitaires à 2 centimes d'euros le clic, pour 100 visiteurs uniques dans un mois, il y aura 3 clics, soit 6 centimes d'euros ... De quoi s'acheter un malabar. En d'autres termes, avant de mettre de la publicité partout, il faut connaitre les statistiques de fréquentation du site pour trouver le contrat d'hébergement adapté (pas la peine de prendre un serveur dédié à 50 euros par mois pour 3 visiteurs par semaine ... dont 2 fois vous) afin de ne pas trop dépenser.

6.4. Statistiques de site Web

Sous ce terme se cachent des notions de fréquentation, de ROI (retour sur investissement), et de population.

On distingue 3 chiffres en particulier :

Pour prendre un exemple simple et explicite, en allant sur un site pour la première fois, je suis un visiteur unique (qui n'est jamais venu). Je crée ainsi une visite (la fréquentation du site) et si je regarde 5 pages, les statistiques totaliseront 5 pages vues.

Un autre visiteur arrive, tout nouveau, et réalise les mêmes opérations : cela doublera les statistiques citées.

Maintenant si moi, je reviens, étant déjà venu, je ne suis plus un visiteur unique : le compteur des visites va augmenter (puisque ce sera ma seconde visite), mais le compteur des visiteurs uniques n'augmentera pas.

Souvent, on délimite les visiteurs uniques par périodes : par jour, par semaine, par mois. Ainsi, si je viens aujourd'hui, puis si je viens demain, je totaliserai un visiteur unique de plus par jour, mais un seul visiteur unique dans la semaine (ou le mois). Le nombre de pages vues sert à voir combien de pages en moyennes voient les visiteurs (par rapport au nombre de visites), d'où l'importance de la règle des 3 clics : si les visiteurs voient en moyenne 5 pages, et que chaque information soit disponible en au plus 3 pages, alors votre site est vu dans sa totalité. Si par contre ils ne voient qu'une page en moyenne et qu'il faille 6 pages pour accéder à l'information la plus reculée, pas de danger qu'elle soit beaucoup vue (et référencée)...

Des statistiques complètes peuvent donner un aperçu des visiteurs sur des aspects temporels, géographiques ou techniques : ainsi on peut savoir à quelle heure de la journée il y a le plus de monde, d'où vient ce monde (europe ? amérique ? autre ?) et quel ordinateur il utilise : Windows ? Internet Explorer ? Quelle version ?

Pour installer un script de statistiques très détaillées sur votre site, je vous recomande XiTi, ou encore Google Analytics (plus complet) qui s'installent par un copier/coller d'un code Javascript sur les pages dont on veut mesurer l'audience.

6.3. Questions/Réponses sur le référencement

Une extension en .COM est-elle mieux référencée qu'un .ORG ou un .FR ?

FAUX. L'extension de site (.com, .org, .info, .fr ou .jp) n'a aucune influence directe sur le référencement. Indirectement, selon la localisation géographique du site, et sa langue principale, il se peut qu'il soit mieux référencé sur certaines zones du globe terrestre que d'autres : un site japonais a plus de chances d'être mieux référencé sur des serveurs japonais que des serveurs Guyanais. Ceci dit, les principaux atouts dans le référencement sont : 1- la qualité structurelle du site et 2- la disponibilité du site. L'extension .com est aussi sujette que l'extension .org à des indisponibilités, si elles sont gérées par le même serveur.

Avoir plusieurs noms de domaine pour son site permet-il de mieux le référencer ?

FAUX. Au contraire. Il vaut mieux acheter si le besoin est réel, le même nom en .com et en .org et les faire pointer sur les mêmes fichiers, mais n'en référencer qu'un seul. Trop de référencement serait considéré comme spam.

On est mieux référencé chez un hébergeur payant que chez un gratuit.

FAUX. Tout tient à la qualité structurelle du site et à sa disponibilité lorsque les robots d'indexation arrivent.

Y a-t-il certains caractères qui défavorisent le référencement ?

VRAI. Pour un nom de fichier, par exemple, ou un nom de domaine, écrire toulouselautrec.com sera considéré à la base comme un seul mot : "toulouselautrec". Ecrire "toulouse_lautrec.com" aussi. Par contre, le référencement sera plus efficace sur "toulouse-lautrec.com" puisqu'il s'agit là de 2 mots distincts. De même, les variables dans l'URL peuvent nuire au référencement : index.php?page=accueil se référence bien, contrairement à index.php?page=accueil&lang=fr&style=nounours&age_capitaine=50.

Le référencement est favorisé par l'inscription dans les annuaires

VRAI et FAUX. FAUX dans 2 cas : 1- l'annuaire ne fait pas de "liens en dur", c.à.d. qu'il présente ses sites comme http://annuaire/go.php?site=700 (et là le référencement est nul) soit il y a, comme en chimie, un effet de dilution : mettre un lien parmi 500 ne référencera pas mieux ce lien tout seul (il vaudra pour 1/500ème des liens de cette page). VRAI dans le cas d'annuaires ayant des liens en dur, s'ils sont bien référencés, comme DMOZ par exemple.